L’Eroica

mercredi 29 octobre 2014

L’Eroica
Chaque année depuis six ans je participe, avec de nombreux autres fans de vélos venus du monde entier, à la célèbre course de vélos anciens l’Eroica qui se déroule à Gaiole in Chianti chaque premier dimanche d’octobre.  L’Eroica est un véritable saut dans le passé, nous replongeant à l’époque où les routes n’étaient pas encore goudronnées, les VTC à suspension sophistiquées n’existaient pas encore et les vestes fluorescentes encore moins.
La règle à respecter absolument pour participer à cette course, est de chevaucher un vélo fabriqué avant 1987, il doit répondre à certains critères particuliers pour pouvoir se trouver sur la ligne de départ. Cette manifestation a vu le jour en 1997 son succes grandissant au fil des années, elle attire désormais des cyclistes du monde entier.  En effet, 5000 participants étaient au rendez-vous cette année et les principaux journaux italiens comme Corriere della Sera et  la Gazetta dello Sporto ont couvert l’évènement. Accompagné de mon meileur vélo vintage Bianchi, j’ai rejoint Gaiole pour retrouver mon club cycliste et me lancer dans une course exceptionnelle.
Dès qu’on arrive à Gaiole, on comprend vite que quelque chose d'exceptionnel est en train de se dérouler. La veille de la course, des stands de vélos anciens s’installent un peu partout dans la petite ville, d’autres proposent des vêtements d’époque et des souvenirs, des stands de réparation et de gonflage prennet également place dans Gaiole. Pour les propriétaires de vélos classiques, c’est une occasion incroyable de trouver des pièces d’origine et des spécialistes souvent difficiles d’accès.
Et comme nous sommes en Italie, la gastronomie est bien sûr au rendez-vous avec une multitude de stands proposant des spécialités locales. Des camions à pizza aux chefs préparant sous vos yeux des plats de viande ou encore les restaurants locaux qui déploient leurs terrasses, quiconque cherche à se restaurer avant le grand départ n’aura que l’embarras du choix. L’un des stands, un restaurant créé pour l’occasion par des bénévoles, a servi autour de 1200 saucisses et 600 steaks T-bone aux cyclistes affamés!
L’ambiance est incroyable, des milliers de participants et encore davantage de spectateurs, la plupart habillés en costume d’époque, sont soudain rassemblés dans la petite ville de Gaiole, que le magazine Forbes a placé en toute première position dans sa liste des lieux idylliques où vivre en Europe. L’aspect insolite est que l’Eroica n’étant pas une course chronométrée, les participants prennent le temps d’admirer le paysage, de savourer les petits plats locaux, et de lier contact avec les autres participants, le tout dans une bonne humeur permanente. Et même si la course en elle même reste difficile, l’humour est de rigueur, la convivialité omniprésente, ce qui renforce l’impression de vivre un moment unique.
Le jour de la course, les participants ont le choix entre quatre parcours différents allant du plus court avec 38km au plus long avec quelques sévères 209 km! Entre les deux, 75km ou 135km sont aussi possibles. Ce choix est parfait pour les personnes comme moi qui aiment vraiment le vélo mais qui n’ont pas un niveau athlétique professionnel! Les itinéraires suivent d'anciennes routes de graviers qui reliaient entre elles les différentes villes du Chianti. Ces routes emrpuntent des accès très directs, traversant des collines assez raides par endroit, ce qui signifie que les participants choisissant de pédaler la distance totale doivent avoir des cuisses en acier et l’endurance d’un athlète olympique.
Je choisis l’option de 135km comme chaque fois depuis 6 ans, car elle propose la belle association  d’une course  cycliste difficile et des paysages absolument magnifiques, offrant la possibilité et le temps de s’arrêter à différents endroits le long de la route. Nous étions environ une soixantaine de participants appartenant au même club cycliste local, dispersés en petits groupes afin de permettre à chacun de rouler à son rythme dans la bonne humeur.
L'Eroica est destinée à rappeler les courses de vélo classique d’avant, alors même si ce n’est pas une course au sens propre du terme, chaque coureur reçoit une carte, qu'il doit garder dans ses poches afin qu'elle soit tamponnée et signée à chacune des halte désignées sur le parcours, enregistrant l’heure de passage. Voilà comment étaient gérées les courses à l'époque, avant l'ère des ordinateurs et des points de contrôle électroniques!
Toutefois, les points de contrôle sont bien plus qu’un simple coup de tampon sur votre carte. Chaque arrêt est animé de stands de ravitaillement proposant du saucisson, des petits sandwichs, des œufs durs et des biscuits sucrés ainsi que des plats toscans classiques. Mon préféré est la « ribollita », une soupe de légumes et de pain toscan traditionnel, cuite dans une marmite en fonte posée sur un trépied directement sur un feu en plein air. Bien sûr, vous devez faire attention de ne pas trop manger, sans quoi l’ascension des collines suivantes sera vraiment pénible! Ils servent également du Vin Santo, un vin de dessert local très populaire, mais là encore, il est préférable de ne pas trop déguster ce nectar, sauf si vous avez envie de vaciller sur la route jusqu’au prochain point de contrôle!
La campagne que vous traversez est aussi magnifique que dans vos rêves. A travers les différents parcours vous sillonnerez des espaces ouverts offrant des vues incroyables sur les vallées, puis vous longerez des vignobles et des champs d’oliviers, tous les symboles de la Toscane et de ses paysages hors du commun. Les couleurs des chemises en laine vintage que nous portons tous pour l'occasion contrastent merveilleusement avec les couleurs des paysages, ce qui retiendra l’œil des photographes qui suivront cette aventure. Il est difficile de résister à la tentation de s’arrêter à chaque virage pour s’imprégner encore davantage de ces paysages.
Surtout quand vous avez la chance voir toute une gamme de vélos étranges et merveilleux vous dépasser,  sans parler du courageux  qui a pris de départ sur un Grand-Bicycle!
Tous les parcours se terminent là où ils ont commencé, à Gaiole. Dans la petite ville en effervescence, on ressent l’ambiance festive sur la place principale qui marque la ligne d’arrivée. Chaque cycliste doit se frayer un passage jusqu’au centre de la place, entourée de spectateurs enthousiastes applaudissant le passage de la ligne d’arrivée. Chaque participant ayant fini la course se voit félicité et reçoit une bouteille de vin local en cadeau. Peu importe l’itinéraire choisi, et le temps que vous avez mis, à ce moment précis, chaque cycliste a la sensation d’être un champion.
L’ambiance de fête se poursuit jusqu’à la nuit tombée autour de verres de bière et de vin. C’est à ce moment que chaque cycliste, moi compris, ressent la fatigue, et que la seule chose envisageable et de sombrer dans le sommeil.  Le lendemain, tout redevient paisible et le village retrouve son aspect habituel jusqu’à l’année prochaine à la même date. L’Eroica devient une course prenant chaque année de l’ampleur en nombre de participants et en reconnaissance, il ne fait alors aucun doute qu’en 2015, l’événement sera aussi spectaculaire que cette année, et je serai sans aucun doute sur la ligne de départ ! Peut-être même que je tenterai la grande boucle… ou pas.
La Toscane est depuis longtemps associée au cyclisme, non seulement parce qu’elle le lieu de naissance du célèbre Gino Bartali qui a gagné le Tour de France à deux reprises ainsi que le Giro d’Italia par trois fois dans les années 30 et les années 40. Les paysages fabuleux de la région associés à la diversité du terrain valloné ou plus plat, font de la Toscane l’une des destinations préférées des clyclistes de tout niveau. Il n’est donc pas étonnant que la Toscane propose tous les aménagements nécessaires pour cet évenement grandissant.
Nous avons un grand nombre de villas disponibles à Gaiole et dans ses environs, parfaites pour tous ceux qui souhaitent participer à cette manifestation, comme cyclistes ou simples spectateurs.  Nous pouvons même vous aider pour votre inscription si vous le souhaitez. De plus, sachez que la route de L’Eroica est ouverte toute l’année, qu’elle est bien indiquée, et nous pouvons organiser pour vous des circuits accompagnés de guide sur demande.
Pour connaître les autres évènements qui se déroulent en Toscane, auxquels vous souhaiteriez participer, allez voir notre section sports et activités. Pour plus d’informations sur les villas de grand luxe que nous proposons, ou comment passer des vacances idéales en Toscane, contactez nous par téléphone au  +33 (0)9 70 460 949

Aucun commentaire:

Contact

Pourquoi To Toscane?

  1. 1) Plus de 750 villas en Toscane
  2. 2) Prix le plus bas garanti!
  3. 3) Vos coordonnées personnelles gérées en toute sécurité
  4. 4) Nous visitons personnellement chaque villa
  5. 5) Nous connaissons personnellement la région

Visitez le site

Partager sur