Cyclotourisme en Toscane

jeudi 21 mai 2015

Cyclotourisme en Toscane
 

posté par Campbell Reid (22/05/2015)

 
Comme  la pente devient sérieuse, je me lève de la selle pour essayer de maintenir ma vitesse. Mais la roue arrière de mon vélo patine et je perds de l’ adhérence, donc je m’assoie de nouveau et tente de retrouver de l’énergie. C’est mon premier matin en Toscane et j’ai déjà oublié la règle la plus élémentaire pour rouler sur le “Strade Bianche”, les routes blanches saupoudrées de gravier blanc  qui sillonnent cette région légendaire pour les cycliste.

 
C’est une perte de concentration tout à fait compréhensible parce que mon regard est constamment attiré par les vignobles qui se déroulent en cascade depuis la crête que je parcours en vélo. Bienvenu dans la région du Chianti ! Je regrette déjà la bouteille dégustée hier soir lorsque que mes jambes me font souffrir pendant l'effort. Je me laisse glisser en bas la crête, à la recherche de ce goudron soyeux et roule en direction de Gaiole in Chianti.


Je dois y rencontrer Sean, le propriétaire de To Toscane, l’agence qui me loue la villa dans laquelle je séjourne. Sean est un cycliste passionné et, accompagné de son ami Brett, nous partons faire un tour sur les collines par les petites routes locales. Notre objectif aujourd'hui est d’arriver à Castellina in Chianti, où on m'a promis la meilleure  glace “gelato”  de Toscane.

 
Nous quittons Gaiole dans l'air vif du printemps et nous commençons très vite  à monter à un bon rythme. La route lisse s’étire en virages réguliers et tout en montant, nous dépassons des champs vallonnés. Les branches nues des arbres sommeillent encore de l’hiver mais sont à seulement quelques semaines d'une explosion de couleurs. Nous arrivons sur la crête de la colline et notre course à nous commence au moment où Sean et Brett descendent comme des diables,  au meilleur de leur forme physique et  totalement à l’aise grâce à leur connaissance  parfaite du terrain.



Ces deux là maitrisent totalement leur environnement pour pédaler dans la région.  Ici les héros locaux appartiennent au gratin des cyclistes professionnels - Bartali, Bettini, et Cipollini. Et quelques professionnels actuels sont même installés dans la région.  Cependant, c’est la course de vélos anciens “l’Eroica” qui rend la Toscane encore plus célèbre, faisant les gros titres des journaux internationaux, célébrant la grande époque des cadres en acier, des tenues en laine, et des fameuses “Strade Bianche”. Gaiole in Chianti en est son sanctuaire et point de départ – on y trouve même une boutique spécialisée dans les articles et tenues d’époque et des copies imaiginées par De Marchi sont disponibles à la vente.
 

La route sinueuse pour Castellina monte pendant 7km. Sean s’échappe à l’avant pendant que Brett et moi-même le poursuivons à notre rythme. À travers les clairières dans les bois, j’aperçois encore des vignobles dans la plaine plus bas, s’étirant vers le nord et l’ouest, jusqu’à ce que nous finissions par rattraper Sean au sommet pour profiter de la vue panoramique renversante. Et puis il y a cette fameuse glace qui nous attend.

 
Une voiture de touristes américains se gare tranquillement pendant que nous commentons le spectacle de cette vue grandiose. Une fois leurs photos de rigueur en poche, ils retournent aussitôt à leur véhicule pour poursuivre leur itinéraire. Je ne les envie vraiment pas, la plus belle façon de découvrir ces merveilleux paysages, de s’en imprégner, c’est quand même avec un vélo. Et chaque mètre de côte, chaque coup de pédale douloureux mérite l’effort pour ce “gelato”.  

Aucun commentaire:

Contact

Pourquoi To Toscane?

  1. 1) Plus de 750 villas en Toscane
  2. 2) Prix le plus bas garanti!
  3. 3) Vos coordonnées personnelles gérées en toute sécurité
  4. 4) Nous visitons personnellement chaque villa
  5. 5) Nous connaissons personnellement la région

Visitez le site

Partager sur